Depuis mon enfance j’aime dessiner et peindre.
J’ai beaucoup utilisé le crayon à papier (papier et couleur) et la gouache.

Ce n’est que tardivement que j’ai découvert l’huile au couteau, que j’utilise à présent pour mes :

. paysages,

. châteaux,

. caves,

. natures mortes,

. portraits humains,

. animaliers.

J’apprécie tout particulièrement cette technique, tant pour peindre les paysages que les animaux, car elle permet de travailler dans le détail ou plus librement, de faire de beaux dégradés, de donner des effets de matière – ce qui est intéressant pour le rendu des troncs d’arbres, feuillages, ainsi que des poils des animaux (chevaux, chiens, chats…).

Le couteau permet également des effets rugueux, très appréciables pour rendre la surface irrégulière des vieilles pierres. C’est pourquoi j’aime aussi peindre des :

. rochers,

. châteaux,

. monuments.

Je peins le plus souvent chez moi, dans la tranquillité, mais aussi, il y a quelques années, dans le cadre de salons animaliers, que j’animais pour le plus grand plaisir des enfants, cela permettait ainsi aux visiteurs de voir un artiste peintre à l’œuvre, et de satisfaire leur curiosité (réponse à de nombreuses questions), ou encore lors d’expositions en intérieur ou extérieurs, et également lors de concours artistiques.

Exemple de réalisation d’une peinture au “couteau” avec ses différentes étapes :

Exemple de réalisation d’une “fresque murale” avec ses différentes étapes :

Exemple de “dessins” réalisés dans mon enfance :